Questions et Réponses

Veuillez choisir une rubrique pour obtenir les questions et les réponses correspondantes.


 


Expérience avec les patients/stage

Depuis beaucoup d’années, le RME demande la justification de l’expérience avec les patients de plus de 250 heures, qui doit être acquise après la clôture de la formation en médecine empirique et en médecine académique. Les stages au cours de la formation représentaient longtemps une chose plutôt rare. Or, dans le contexte du développement professionnel actuel, les écoles proposent de plus en plus de stages. Le RME tient compte de ce développement et prend en compte les deux formes d’expérience pratique (plus d’informations à ce sujet dans les Conditions d’Enregistrement d RME, alinéa 4.5).

L’étendue de l’expérience pratique exigée est réglée dans les Conditions d’Enregistrement, alinéa 4.5 : au moment de la remise de votre demande d’enregistrement au RME, vous devez disposer d’au moins 250 heures d’expérience pratique. Celle-ci peut être accomplie soit sous forme d’expérience avec les patients après la formation en médecine académique ou empirique ou soit au moyen d’un stage au cours de la formation. La proportion d’expérience avec les patients et de stage n’est pas fixée pour le total de l’étendue en expérience pratique.

Le RME prend uniquement en compte l’expérience avec les patients si celle-ci a été accomplie après avoir clôturé avec succès des formations en médecine empirique et en médecine académique, à savoir après la clôture de la formation intégrale (conformément aux Conditions d’Enregistrement, alinéa 4.5.b.).

Remettez uniquement votre demande d’enregistrement au RME si vous êtes sûr-e de disposer de l’étendue exigée de 250 heures d’expérience avec les patients. Nous recevons souvent des demandes de la part de thérapeutes qui n’ont pas accompli de stage et qui remettent la demande d’enregistrement juste quelques jours après la clôture de leur formation. Vu qu’il n’est pas réaliste de pouvoir accomplir le nombre d’heures exigé d’expérience avec les patients en si peu de temps, de telles demandes sont refusées.

Non. Si vous n’avez pas accompli de stage au cours de votre formation en médecine empirique faisant partie intégrante de cette formation, l’expérience avec les patients peut uniquement être prise en considération à partir du moment ou vous aurez clôturé votre formation intégrale, donc aussi bien la médecine académique que la médecine empirique.

Le justificatif de formation doit mentionner le lieu du stage et aussi le nombre d’heures accompli d’au moins 250 heures. Le stage doit être accompli en accord avec l’institution de formation comme partie intégrante de la formation et être documenté (conformément aux Conditions d’Enregistrement RME, alinéa 4.5.c.).

Si le stage accompli faisait partie intégrante de la formation, ces heures de stage peuvent être prises en compte comme expérience pratique. Vous avez ainsi seulement encore besoin de 150 heures d’expérience avec les patients après la clôture de votre formation intégrale pour atteindre les 250 heures exigées.

Oui, un stage auto-organisé après la formation est considéré comme expérience avec les patients par le RME. Afin que celle-ci puisse être reconnue dans le cadre de l’enregistrement, les conditions pour l’expérience avec les patients doivent être remplies, conformément à l’alinéa 4.5 des Conditions d’Enregistrement du RME : pour l’expérience avec les patients, une étendue de 250 heures est exigée qui doit être accomplie après la clôture de la formation intégrale en médecine académique et en médecine empirique.

Afin qu’un stage accompli au cours de la formation puisse être pris en compte, il doit faire partie intégrante de la formation (voir les Conditions d’Enregistrement du RME, alinéa 4.5 c). Un stage qui n’a pas été convenu avec l’institution de formation ne remplit pas cette exigence et c’est pourquoi il ne peut pas être pris en compte.