Lykotronic

Cliquez sur le titre pour lire le segment de texte correspondant.

Le terme Lykotronic désigne un appareil permettant de pratiquer une forme de thérapie par la biorésonance. Ce nom est une contraction de l’allemand «Lymphe, Koordination, Elektronik».

Le traitement par la biorésonance (du grec bios, la vie, et du latin resonare, résoner) est un procédé thérapeutique dans le cadre duquel les ondes électromagnétiques émises par le corps du patient sont captées par un appareil spécial, puis sont modifiées avant d’être renvoyées dans l’organisme. La procédure permet également de traiter les ondes exogènes, issues de l’environnement extérieur.

Dans les années 1950, le phénomène de la circulation de flux d’énergie dans le corps a fait l’objet de plusieurs études universitaires indépendantes les unes des autres. C’est sur ces bases qu’en 1977, le médecin allemand Franz Morell (décédé en 1990) et l’ingénieur en électronique Erich Rasche mettent au point ce qui deviendra plus tard la thérapie par la biorésonance.

Morell travaille tout d’abord sur l’électro-acupuncture d’après Voll. Il développe alors l’hypothèse selon laquelle le corps humain émettrait des ondes électromagnétiques endogènes et que celles-ci pourraient être modifiées par une influence extérieure. Il conçoit, en collaboration avec Erich Rasche, un appareil permettant de capter ces ondes corporelles puis de les renvoyer dans l’organisme. Ce dispositif et la pratique thérapeutique qui en découle sont d’abord connus sous le terme de traitement Mora, une contraction des noms Morell et Rasche. Avec l’évolution de l’appareil et de ses perspectives diagnostiques et thérapeutiques, la méthode est bientôt rebaptisée thérapie par la biorésonance.

Depuis leur création, la thérapie par la biorésonance et l’appareil employé ont connu des améliorations constantes et il est aujourd’hui possible d’utiliser d’autres stimuli électromagnétiques, comme des audiofréquences ou des lumières colorées; ces ondes extérieures sont désignées comme des signaux exogènes. La diversification technique de la thérapie par la biorésonance a ouvert la voie à plusieurs écoles: la thérapie par la biocommunication, la thérapie Bicom, la Mora-thérapie par la couleur, la thérapie Multicom, la thérapie informationnelle biophysique ou encore la médecine biocybernétique.

L’appareil qui est utilisé donne parfois son nom à la méthode, comme c’est le cas pour le dispositif Lykotronic, mis au point par l’ingénieur Josef Jahoda.

La thérapie par la biorésonance repose sur le principe selon lequel les molécules et les amas moléculaires présents dans l’organisme émettent des ondes électromagnétiques. Ces dernières forment un spectre unique pour chaque individu, composé de parties harmonieuses (saines) et discordantes (malades). Les ondes en dysharmonie sont désignées comme des champs d’interférences.

Puisque les signaux envoyés par le corps sont électromagnétiques, il est possible de capter ces ondes au moyen d’électrodes et de les faire circuler dans un appareil, où elles sont enrichies avec des ondes provenant de médicaments, de couleurs, de sons, de pierres précieuses, etc., avant de les renvoyer dans l’organisme du patient par l’intermédiaire d’autres électrodes. Ce traitement électronique permet d’éliminer les ondes pathogènes, mais aussi d’activer et de renforcer les forces auto-curatives présentes dans le corps.

© 2017 Eskamed SA

À la connaissance du RME, les assureurs suivants utilisent actuellement – sous quelque forme que ce soit – l'enregistrement au RME.

Veuillez considérer le fait que ces informations sur les assureurs ne revêtent finalement qu'un caractère informatif et qu'elles ne valident aucun droit au remboursement. Chaque assureur décide librement du remboursement d'une méthode ou non, dans quelle mesure il alloue les remboursements et si le remboursement dépend de dispositions particulières ou d'autres conditions que l'enregistrement au RME. Chaque assureur peut modifier ces décisions à tout moment. Nous vous recommandons de vous informer au préalable auprès de votre assureur sur les conditions actuelles de remboursement et obtenir une garantie de remboursement des coûts.

  • Aquilana Versicherungen
  • CONCORDIA Assurance suisse de maladie et accidents SA
  • CPT Assurance SA
  • FKB Die liechtensteinische Gesundheitskasse
  • Groupe santé Sodalis
  • innova Krankenversicherung AG
  • rhenusana
  • Sumiswalder Kranken- und Unfallkasse
  • Suva - Assurance militaire