Shin Tai

Cliquez sur le titre pour lire le segment de texte correspondant.

Le terme shin tai signifie «source du corps» et désigne une forme de travail corporel inspirée du shiatsu.

La technique thérapeutique du shin tai est créée par Saul Goodman, le fondateur de l’école internationale de shiatsu de Kiental, en Suisse. Après de longues années de pratique du shiatsu et d’autres formes de travail corporel, comme l’ostéopathie et la thérapie crâniosacrale, Goodman met au point sa propre technique thérapeutique, baptisée shin tai. En 1995, Jörg Schürpf, un disciple et proche collaborateur de Goodman, fonde l’école suisse de shin tai. Pour tenir compte des constantes améliorations que Schürpf apporte au shin tai à travers sa pratique, il finit par désigner la méthode qu’il enseigne sous le terme de quantum bodywork, puis de shen shiatsu.

Le shin tai repose sur la théorie selon laquelle chaque individu possède sa propre source d’énergie, qui lui permet de se développer en harmonie. C’est aussi dans cette énergie que le corps puise sa capacité à être en bonne santé et à s’auto-guérir. Les expériences vécues et les schémas comportementaux acquis par une personne tout au long de sa vie peuvent entraîner l’apparition de dysharmonies et de blocages dans son potentiel énergétique. Ces troubles affectant l’énergie peuvent à leur tour provoquer des maladies.

L’objectif du traitement shin tai est d’identifier les blocages énergétiques dont souffre le patient et de les éliminer au moyen de la méthode thérapeutique appropriée. Le processus de guérison répond à des règles différentes pour chaque patient, c’est pourquoi la nature du traitement doit être déterminée de manière individualisée.

© 2017 Eskamed SA

À la connaissance du RME, les assureurs suivants utilisent actuellement – sous quelque forme que ce soit – l'enregistrement au RME.

Veuillez considérer le fait que ces informations sur les assureurs ne revêtent finalement qu'un caractère informatif et qu'elles ne valident aucun droit au remboursement. Chaque assureur décide librement du remboursement d'une méthode ou non, dans quelle mesure il alloue les remboursements et si le remboursement dépend de dispositions particulières ou d'autres conditions que l'enregistrement au RME. Chaque assureur peut modifier ces décisions à tout moment. Nous vous recommandons de vous informer au préalable auprès de votre assureur sur les conditions actuelles de remboursement et obtenir une garantie de remboursement des coûts.

  • Aquilana Versicherungen
  • CONCORDIA Assurance suisse de maladie et accidents SA
  • CPT Assurance SA
  • Groupe santé Sodalis
  • innova Krankenversicherung AG
  • PROVITA assurance santé SA
  • rhenusana
  • Sanitas Assurance Maladie
  • Suva - Assurance militaire
  • SWICA Assurance-maladie SA