Neurofeedback

Cliquez sur le titre pour lire le segment de texte correspondant.

Le neurofeedback (du grec «neuron» = tendon, fibre, nerf; de l’anglais «feedback» = retour d’information) est un entraînement de concentration et de relaxation dirigé par un ordinateur, qui apprend aux patients à influencer volontairement, grâce au retour d’information, certaines fonctions cérébrales et, ainsi à les réguler.

Le neurofeedback appartient au domaine des méthodes de biofeedback. Le pouvoir d’influencer des fonctions corporelles autonomes était considéré comme impossible en médecine, jusqu’au milieu des années 60. Cependant en 1967, sur la base de ses expérimentations sur des rats, le neuropsychologue américain Neal Miller apportait la preuve que chaque comportement physiologique mesurable pouvait être influencé par la volonté. À peu près à la même période, Joe Kamiya expérimentait la régulation d’ondes dans le cerveau humain. À l’aide de l’encéphalogramme découvert en 1924 par le psychiatre autrichien Hans Berger (1873-1941), il put montrer la capacité du cerveau humain à réguler «à souhait» les ondes alpha. Kamiya est considéré aujourd’hui comme le père du neurofeedback.

À la fin des années 60, la «Bio-Feedback Society of America» (aujourd’hui: «Association for Applied Psychophysiology and Biofeedback») a été créée en vue d’étudier et d’élargir les possibilités d’applications thérapeutiques du biofeedback et des méthodes appliquées comme le neurofeedback. Par la mesure et les réponses de leur propre activité cérébrale, les sujets expérimentaux apprennent alors à influencer volontairement leurs ondes cérébrales, afin d’obtenir un meilleur contrôle de leurs fonctions corporelles.

En 1971, Barry Sterman était à même de prouver que le neurofeedback diminuait la fréquence des crises d’épilepsie. Depuis les années 70, plusieurs études réalisées confirment le succès du neurofeedback lors de troubles de la concentration. Depuis lors le neurofeedback s’est établi comme technique de la médecine comportementale.

L'électroencéphalographie (EEG) est un procédé de mesure qui enregistre et transcrit, pour leur visualisation, les impulsions électriques des cellules nerveuses du cerveau sous la forme de tracé. Les variations de ce tracé des ondes cérébrales permettent d’évaluer l’activité du cerveau. Selon la fréquence, on parlera d’ondes delta (de 0,5 à 4 Hz), d’ondes thêta (de 4 à 7 Hz), d’ondes alpha (de 8 à 12 Hz), d’ondes SMR (de 12 à 15 Hz), d’ondes bêta (de 15 à 18 Hz), d’ondes high-bêta (de 22 à 38 Hz) ou d’ondes gamma (de 38 à 42 Hz). Sur la base de recherches scientifiques, les ondes cérébrales peuvent être classées selon des états d’activité déterminés, tels que penser, dormir, apprendre, se concentrer ou se décontracter.

Lors de l’entraînement neurofeedack, la connaissance issue de la recherche cérébrale est combinée avec un entraînement du comportement: un feedback positif conduira le patient à apprendre à commander son activité cérébrale. À l’aide d’appareils techniques et d’un ordinateur, l’activité cérébrale et le tracé des ondes cérébrales deviennent visibles. Et ainsi, le patient peut développer une conscience des processus dans son corps: il «voit» comment son cerveau réagit selon ses pensées, ses émotions et son comportement.

Le but de l’entraînement vise un meilleur fonctionnement de l’activité cérébrale. Plus d’équilibre, de maîtrise de soi, de relaxation et de capacité de concentration en résulteront.

© 2017 Eskamed SA

À la connaissance du RME, les assureurs suivants utilisent actuellement – sous quelque forme que ce soit – l'enregistrement au RME.

Veuillez considérer le fait que ces informations sur les assureurs ne revêtent finalement qu'un caractère informatif et qu'elles ne valident aucun droit au remboursement. Chaque assureur décide librement du remboursement d'une méthode ou non, dans quelle mesure il alloue les remboursements et si le remboursement dépend de dispositions particulières ou d'autres conditions que l'enregistrement au RME. Chaque assureur peut modifier ces décisions à tout moment. Nous vous recommandons de vous informer au préalable auprès de votre assureur sur les conditions actuelles de remboursement et obtenir une garantie de remboursement des coûts.

  • Aquilana Versicherungen
  • CPT Assurance SA
  • Groupe santé Sodalis
  • Helsana Assurances SA
  • innova Krankenversicherung AG
  • KluG Krankenversicherung
  • Krankenkasse Stoffel
  • Progrès Assurances SA
  • rhenusana
  • Suva - Assurance militaire