Établir des factures

Voici comment la facturation s’effectue en douceur


Le Tarif 590

Le nommé Tarif 590 est important pour la facturation des prestations de médecine empirique.

Il s’agit d’un système tarifaire qui a été développé pour le domaine de la médecine empirique. L’Équipe des assureurs de médecine complémentaire et CAMsuisse sont responsables de ce tarif.

Le Tarif 590 et ses numéros tarifaires peuvent être téléchargés sur le site Internet de SASIS SA.

Vous trouverez des informations sur les chiffres tarifaires à utiliser pour une méthode ou une qualification professionnelle particulière dans myRME, le compte utilisateur des thérapeutes enregistré(e)s.

Solutions logicielles pour la facturation

Depuis janvier 2018, les factures aux assureurs de l’Équipe des assureurs de médecine complémentaire doivent impérativement être soumises conformément au Tarif 590. D’autres assureurs peuvent maintenant aussi traiter ces facturations. Veuillez donc de préférence établir vos factures à l’aide d’un logiciel basé sur ce système tarifaire.

En tant que thérapeute avec le label de qualité RME, vous pouvez utiliser gratuitement le logiciel Medical Invoice. Ce logiciel est particulièrement adapté aux cabinets et cabinets de groupe avec des volumes de facturation faibles à moyens.

La Caisse des Médecins offre d’autres solutions professionnelles pour la facturation. Les thérapeutes RME bénéficient d’un rabais sur leurs produits au Tarif 590.

Vous trouverez de plus amples informations et l’accès à ces offres sur myRME sous « Logiciel Medical Invoice » et « Offres de la Caisse de Médecins pour le Tarif 590 ».

Helsana a compilé une vue d’ensemble des offres logicielles pour le Tarif 590.

Des questions par rapport au Tarif 590

De plus amples informations sur l’utilisation des chiffres tarifaires et sur les questions techniques relatives au Tarif 590 peuvent être obtenues auprès des organisations professionnelles :

Si vous avez des questions concernant des prestations ou des remboursements spécifiques, veuillez contacter l’assureur respectif du Groupe des assureurs de médecine complémentaire.