Informations sur la méthodeBiofeedback


Définition

Le Bio-Feedback (du grec «bios» = vie, de l’anglais «feedback» = retour d’information) est une méthode de traitement de la médecine comportementale. À l’aide d’un appareil de mesure, les patients apprennent à influencer volontairement, grâce au retour d’information, certaines fonctions corporelles qui se passent normalement inconsciemment et, ainsi, à les réguler.

Origine

Le pouvoir d’influencer des fonctions corporelles autonomes était considéré comme impossible en médecine, jusqu’au milieu des années 60. Cependant, sur la base de ses expérimentations sur des rats, le neuropsychologue américain Neal Miller a pu prouver en 1967 que chaque comportement physiologique mesurable pouvait être influencé mentalement.

À la fin des années 60, la «Bio-Feedback Society of America» (aujourd’hui: «Association for Applied Psychophysiology and Biofeedback») a été créée en vue d’étudier et d’élargir les possibilités d’applications thérapeutiques du Bio-Feedback. Par la mesure et les réponses de leur propre activité cérébrale, les sujets expérimentaux apprennent alors à influencer volontairement leurs ondes cérébrales, afin d’obtenir un meilleur contrôle de leurs fonctions corporelles.

Depuis lors, le Bio-Feedback s’est établi comme technique de la médecine comportementale. Ce sont avant tout les psychologues, les psychiatres et les physiothérapeutes qui utilisent cette méthode comme mesure d’accompagnement thérapeutique.

Principes

Le mode de fonctionnement du Bio-Feedback repose sur le fait que le stress et l’anxiété ont pour conséquence différentes réactions corporelles, telles que la hausse de la tension artérielle et l’accélération du rythme cardiaque. Ces fonctions corporelles survenues inconsciemment peuvent être enregistrées à l’aide de capteurs et d’appareils de mesure spéciaux, qui les traduisent (=feedback/retour d’information) au patient en signaux sonores (par exemple bourdonnements, bruits de battement) ou lumineux. Le patient peut ainsi développer une certaine conscience des processus de son corps: il visualise comment son corps réagit à ses pensées, à ses émotions et à ses comportements. Après un certain temps d’entraînement, les réactions corporelles extériorisées alors automatiquement pourront être influencées volontairement.

© 2018 Eskamed SA

Trouver un thérapeute