Informations sur la méthodeMassage ésalien


Définition

Le massage ésalien est une forme de massage holistique qui associe différentes formes et diverses techniques de travail corporel.

Origine

Le massage ésalien est originaire de la région de Big Sur, sur la côte californienne, où il est inventé en 1962, à l’institut Esalen. Le nom de cet établissement fait référence aux Indiens «esselen», qui habitaient auparavant cette partie de la Californie. Michael Murphy et Richard Price, les fondateurs de l’institut, souhaitent consacrer un lieu au développement et à la découverte de nouveaux concepts s’inspirant de la psychologie, de la philosophie et du travail corporel.

L’institut Esalen se retrouve progressivement au centre du «mouvement du potentiel humain», à la fin des années 1960, dont l’objectif est d’explorer la conscience humaine. Le développement personnel occupe une place toute particulière dans cette philosophie, selon laquelle la levée des barrières émotionnelles et créatives doit permettre la libération et l’épanouissement du potentiel psychique de l’être humain. Pour y parvenir, des approches aussi bien orientales qu’occidentales sont combinées, dans les domaines du travail corporel, de la psychothérapie ou encore de la philosophie. Le mouvement du potentiel humain donne le jour à nombre de nouvelles techniques thérapeutiques, comme la Gestalt-thérapie, la bioénergie ou encore la psychologie humaniste et transpersonnelle.

De nombreux représentants célèbres de ces spécialités, comme Fritz Perls, le fondateur de la Gestalt-thérapie, ou Ida Rolf, créatrice de la méthode du rolfing, se sont rencontrés à l’institut Esalen, et quelques-unes leurs idées et de leurs théories se retrouvent dans la technique du massage ésalien.

Charlotte Selver, à qui l’on doit la notion de «sensory awareness», la «prise de conscience sensorielle», et qui a enseigné à l’institut Esalen à partir de 1963, exerce une influence déterminante sur le développement du massage ésalien.

En 1982, Currie Prescott, une autre enseignante de l’établissement, exporte cette technique de massage vers l’Europe, où elle est, depuis, constamment perfectionnée.

Principes

Le massage ésalien combine les manipulations du massage suédois classique et la pratique du «sensory awareness», formant ainsi un nouveau type de travail corporel. Le massage ésalien relève toutefois plus de la philosophie que d’une véritable technique. Sa vision est globalement la même que celle de la Gestalt-thérapie, selon laquelle le corps, l’esprit et les sentiments de l’être humain ne doivent pas être envisagés de manière séparée mais, au contraire, comme une unité. L’objectif du massage ésalien est d’aider le patient à parvenir, au moyen du travail corporel, à une perception consciente de cette unité du corps et de l’esprit. Grâce à ce sentiment de plénitude, de nouveaux degrés de conscience peuvent être atteints et les forces auto-curatives du corps sont stimulées.

Comme tous les autres types de massage, celui-ci exerce également un effet immédiat sur l’organisme: il détend la musculature, favorise la circulation et stimule la digestion et le système lymphatique.

En outre, le praticien (practioner), comme les thérapeutes ésaliens se désignent entre eux, travaille également sur la dimension psychique: il essaie de se mettre psychiquement à la place de son patient, d’établir une connexion avec son intériorité et d’accéder à ses pensées et à ses sentiments. Grâce aux mouvements lents et empathiques du massage, le patient tend à «se laisser aller» et ressent un profond bien-être.

© 2017 Eskamed SA

Trouver un thérapeute

Autres entrées dans le thème «Massage»