Informations sur la méthodeThérapie par la couleur


Définition

La thérapie par la couleur (également appelée chromothérapie ou chromatothérapie) utilise différentes couleurs qui, sur la base de leurs différentes longueurs d’ondes, devraient améliorer l’état de santé psychique et physique du patient.

Origine

Depuis toujours, les couleurs ont été attribuées à certaines émotions, significations et effets. Les couleurs étaient déjà utilisées au début de notre civilisation pour la décoration des demeures. Les couleurs étaient aussi employées lors de rituels et de cérémonies; elles servaient aussi bien de signes de protection que de signes d’agression. C’est ainsi qu’en Chine, seul l’empereur était jadis autorisé à porter du jaune et que, dans l’ancienne Égypte, les couleurs étaient utilisées comme remèdes magiques. Depuis la découverte par le physicien Isaac Newton, en 1666, de la composition de la lumière du soleil – des couleurs rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo et violet – différents scientifiques ont commencé à examiner l’effet de la lumière de différentes longueurs d’ondes et couleurs sur l’organisme. Johann Wolfgang von Goethe fut l’un des premiers à s’intéresser scientifiquement à l’effet des couleurs chaudes et froides. En 1810, son livre «Zur Farbenlehre» fut publié. L’Américain Edwin D. Babbit – sur la base de ses travaux sur les rayons lumineux et de la publication en 1878 de ses connaissances dans son ouvrage «The principles of light and color» – fut à l’origine de la thérapie par la couleur.

C’est particulièrement dans le domaine de la médecine complémentaire et alternative qu‘apparurent plusieurs genres de la thérapie par la couleur. Mais la médecine classique a, elle aussi, recours aux propriétés curatives des rayons, c’est-à-dire les rayons infrarouges ou la lumière ultraviolette.

Principes

Les couleurs émettent différentes fréquences vibratoires. La chromothérapie repose sur l’idée que cette fréquence vibratoire, propre à chaque couleur, possède des propriétés spécifiques influençant autant l’esprit que le corps. Ainsi, le rouge est considéré comme la couleur de la vie et de l’amour. La couleur rouge qui excite les sens, active ainsi la circulation sanguine et peut, de ce fait, être appliquée en cas de troubles de la circulation sanguine, entre autres. Le jaune tonifie l’estomac et la digestion, tout en ayant un effet égayant, décontractant et stimulant. Le vert, qui a un effet équilibrant, calmant, est appliqué lors de troubles chroniques. Partant de ces conceptions, plusieurs méthodes de la thérapie par la couleur ont été développées: certaines couleurs sont ainsi associées à des organes, systèmes organiques ou zones déterminées de la colonne vertébrale ou bien les couleurs sont rapportées à certains tons ou formes.

© 2019 Eskamed SA

Trouver un thérapeute