Informations sur la méthodeThérapie selon Kneipp / Hydrothérapie


Définition

La thérapie Kneipp est un procédé d’approche holistique reposant avant tout sur l’utilisation externe de l’eau, mais basé aussi sur l’apprentissage d’une alimentation équilibrée, les plantes médicinales, l’activité physique et sur une vie harmonieuse (appelée aussi « thérapie de l’ordre »). On parle également des « cinq piliers » de la thérapie selon Kneipp.

Origine

L’utilisation thérapeutique de l’eau est une longue tradition. Pythagore (570 av. J.-C.) aurait acquis en Égypte la connaissance de l’utilisation des bains froids, qu’il aurait rapporté en Grèce. Des sources naturelles d’eau chaude et d’eau très chaude étaient également utilisées dans les thermes romains. Cependant, avec le déclin de l’Empire romain, la culture thermale perdit de son importance. Au Moyen Âge, les bains publics ne servaient pas uniquement à se laver, mais la personne qui tenait ce lieu, soit l’exploitant du bain public, effectuait aussi une rangée de traitements comme les ventouses, l’aderlass ou alors il tirait des dents. Avec l’apparition de la syphilis au 16e siècle, l’apogée des bains publics pris fin, car l’on croyait que l’eau transmettait des maladies infectieuses. En effet, les mauvaises conditions hygiéniques lors de petites interventions chirurgicales étaient responsables de la diffusion de maladies dans les bains publics.

Siegmund Hahn (1664-1742) et surtout son fils Johann Siegmund Hahn (1696-1773) (surnommés les « Wasserhähne », c’est-à-dire « les Robinets ») fondèrent l’hydrothérapie moderne au 18ème siècle. Au cours de l’activité du naturopathe Vinzenz Priessnitz (1799-1851), à qui sont attribuées bien des applications actuelles, tels que les enveloppements froids appliqués partiellement ou sur le corps entier, les méthodes continuèrent à être développées au 19ème siècle.

Suite à une maladie pulmonaire, l’Allemand Sebastian Kneipp (1821-1897), étudiant en théologie, s’intéressa aux possibilités de guérison naturelles et découvrit, entre autres, les œuvres de Siegmund et Johann Hahn. Par la suite, il réussit à guérir de sa maladie en se baignant dans les eaux froides du Danube. À partir de 1855, dans le cadre de son activité en tant qu’abbé à Wörishofen dans le Bas-Allgäu (en Bavière), il développa un système de traitement thérapeutique intégral qui est appliqué aujourd’hui non seulement sous forme de méthodes thérapeutiques, appelées cures Kneipp, mais aussi comme moyen aidant à se guérir soi-même. En 1886, il publia son traité thérapeutique « Meine Wasserkur » (« Ma cure d’eau ») qui devint un best-seller. En 1880, sous sa direction, un établissement de bains fut créé à Wörishofen. Cette ville obtint en 1920 le statut de station thermale et héberge aujourd’hui le siège de la « Kneipp-Bund » allemande (association faîtière Kneipp).

Principes

Kneipp estimait que les gens étaient trop douillets et mal aguerris. C’est pourquoi le traitement Kneipp vise à renforcer la «force naturelle» innée de l’homme et à activer ses forces d’auto-guérison. Kneipp partait du principe qu’un mode de vie sain représente la condition la plus importante pour la santé. De ce fait, la thérapie selon Kneipp se base sur cinq éléments ou cinq piliers: l’eau, l’alimentation, les plantes, le mouvement et la thérapie de l’ordre (équilibre corps-esprit). Une composante essentielle de la thérapie selon Kneipp consiste dans l’influence de la régulation thermique du corps par des stimuli externes, c’est-à-dire par de l’eau chaude ou froide. Pour garder une température régulière, le corps doit avoir une réaction réflexe à cette irritation thermique, par exemple par un changement de la circulation sanguine, du rythme cardiaque ou de la respiration. Ce qui entraîne une grande influence sur le système nerveux végétatif, allant jusqu’à influencer également des organes internes et d’autres parties corporelles. En outre, l’application de l’eau contribue au nettoyage de la peau et au renforcement du système immunitaire. La thérapie selon Kneipp traditionnelle connaît plus de 130 applications différentes.

© 2020 Eskamed SA

Trouver un thérapeute