Informations sur la méthode

Techniques de massage (MN)


Définition

Le terme « massage » signifie une influence mécanique, principalement manuelle, sur la peau, les tissus profonds et la musculature. Les différentes techniques de massage font partie des méthodes de traitement courantes des praticiens naturopathes.

Origine

Le massage est l’une des plus anciennes méthodes de traitement au monde. Les techniques de massage étaient déjà décrites dans les écrits chinois dès 2600 av. J.-C., et les premières descriptions de massages en rapport avec les huiles essentielles et les herbes sont également connues dans la médecine indienne. Les médecins grecs Hippocrate (460-375 av. J.-C.) et Galenos (129-199 ap. J.C.) utilisaient les massages comme méthodes de guérison et ont ainsi contribué à leur diffusion en Europe. Au Moyen Âge, les méthodes de massage ont été en partie oubliées. Ce n’est qu’au XVIe siècle que le chirurgien français Ambroise Paré (1510-1590) a de nouveau utilisé les massages pour la rééducation après les opérations, rétablissant ainsi le traitement en médecine.

Les différentes techniques de massage, que les praticiens apprennent dans le cadre de leur formation, ont occupé une place importante au sein de la naturopathie. Ces méthodes incluent notamment le massage classique, le massage du côlon, le massage des zones réflexes du pied ou la réflexologie ainsi que le massage des points réflexes musculaires.

Principes

Le massage est l’une des plus vieilles techniques thérapeutiques au monde et ses vertus curatives ont été reconnues par toutes les cultures. En marge du massage classique développé par le masseur suédois Pehr Henrik Ling (1776-1839) plusieurs techniques et méthodes spécifiques sont apparues avec le temps.

Grâce à différentes manipulations, le masseur provoque une stimulation de la peau et des tissus sous-cutanés, qui est captée et diffusée par les terminaisons nerveuses. Les mouvements de pétrissage et de frottement apaisent les tensions et soulagent les douleurs. Le massage agit également sur le système nerveux végétatif, ce qui permet d’influer de manière positive sur certaines fonctions physiologiques, comme la respiration, la digestion et la circulation, et de stimuler les forces auto-curatives de l’organisme.

© 2020 Eskamed SA

Trouver un thérapeute

Autres entrées dans le thème «Massage»