Informations sur la méthodeThérapie par la peinture


Définition

La thérapie par la peinture est une forme d’art-thérapie qui utilise les peintures du patient comme outil diagnostique et thérapeutique.

Origine

La thérapie par l’art trouve ses racines dans les domaines de la psychologie, de la psychothérapie, de la psychiatrie et de la pédagogie. À la fin du XIXe siècle, des psychiatres français se sont intéressés au sens que pouvait revêtir l’art de certains «aliénés», qui avaient représenté leurs fantasmes et leurs angoisses sous une forme picturale. C’est à partir des années 1930 que l’art visuel suscite l’intérêt de la communauté médicale psychiatrique, grâce aux publications de Hans Prinzhorn en Allemagne (Expressions de la folie, Berlin, 1922) et de Walter Morgenthaler en Suisse (Ein Geisteskranker als Künstler [un aliéné artiste], Berne, 1921).

Après la Seconde Guerre mondiale, les premières ébauches d’une utilisation de la création artistique en tant qu’outil thérapeutique pour soigner les malades mentaux commencent à émerger aux États-Unis et en Europe. Dans les pays germanophones, les premières approches relevant de l’art-thérapie se développent, au début des années 1920 avec l’apparition de la médecine anthroposophique, qui intégrait déjà des thérapies par l’art dans la prise en charge des patients.

C’est en 1941 que la psychothérapeute américaine Margaret Naumburg met pour la première fois en avant la notion d’«art-thérapie». Elle est la cofondatrice de cette discipline avec l’Autrichienne Edith Kramer. Initialement, c’est avec des enfants qu’elle effectuait un travail thérapeutique par l’art.

Aujourd’hui, il existe différentes approches de l’art-thérapie, certaines étant, par exemple, axées sur la psychanalyse freudienne, d’autres sur la Gestalt-thérapie de Fritz Perls. La thérapie par la peinture est une forme à part entière de thérapie par l’art, qui nécessite une formation spécialisée.

Principes

Il est possible de déduire, à partir de l’arrangement des formes et des couleurs d’un tableau ou d’un autre type d’œuvre, les besoins et les conflits qui hantent l’artiste. L’analyse d’une toile et de sa symbolique rend possible l’identification de liens cachés, dont la révélation permet d’aboutir plus facilement à des solutions créatives. En outre, la peinture ouvre de nouvelles possibilités d’expression, favorise la mémoire visuelle et exige de la concentration, de la persévérance et de l’inspiration. C’est en ce sens que l’activité créatrice du patient a des vertus curatives.

© 2020 Eskamed SA

Trouver un thérapeute

Autres entrées dans le thème «Art-thérapie»