Informations sur la méthodeSophrologie caycédienne


Définition

La sophrologie caycédienne est une forme d’apprentissage de la conscience utilisant diverses techniques de respiration et de relaxation à des fins thérapeutiques et prophylactiques. Le terme « sophrologie » est composé à partir de trois mots grecs : sos, l’harmonie ou l’équilibre, phren, la conscience et logos, la science. La sophrologie n’est donc rien moins que la science de la conscience harmonieuse. Son objectif est en effet d’atteindre un point d’équilibre entre le corps, l’âme et l’esprit.

Origine

Le fondateur de la sophrologie est le neuropsychiatre colombien Alfonso Caycedo (1932-2017), qui met au point cette thérapie à Madrid, en 1960. La méthode s’appuie à l’origine sur l’hypnose, technique avec laquelle Caycedo finit par prendre ses distances. Celui-ci a étudié divers courants de pensée occidentaux et orientaux, c’est pourquoi la sophrologie est imprégnée d’éléments provenant d’horizons aussi divers que le bouddhisme zen japonais, le tummo tibétain, le yoga indien, le training autogène et la phénoménologie.

En 1985, la sophrologie se scinde en deux courants : la sophrologie caycédienne et la sophrologie biodynamique, développée par Jean-Pierre Hubert, un dentiste et hypnothérapeute parisien, qui continue d’utiliser l’hypnose, comme aux débuts de la sophrologie. Les deux méthodes sont surtout pratiquées en France et dans la partie francophone de la Suisse.

Principes

La sophrologie est à la fois une science et une philosophie de la conscience, mais aussi une méthode thérapeutique. L’aspiration à un équilibre psychique et à un mode de vie harmonieux fait partie des objectifs du sophrologue. Celui-ci cherche à réduire son exposition psychologique au stress et aux soucis quotidiens, ce qui renforce également sa résistance aux maladies.

D’après la théorie de la sophrologie, il existe trois états de conscience: la veille, le sommeil et le niveau dit « sophroliminal ». Il s’agit d’un état entre la veille et le sommeil, qui se caractérise par une profonde détente et une capacité de perception accrue. Le traitement sophrologique vise donc à provoquer cet état sophroliminal, à le maintenir de manière prolongée et à l’utiliser pour agir positivement sur la conscience.

© 2020 Eskamed SA

Trouver un thérapeute